Du livre à l’écran

Rencontres, projections, ateliers, workshop, sur la thématique de l'adaptation littéraire

Présentation

« Et si Cannes devenait un Festival de Littérature ? », se demandait Slate en 2013. Aujourd’hui c’est chose faite. Depuis 6 ans le plus grand festival de cinéma a officialisé la liaison historique entre le cinéma et la littérature qui remonte à l’existence même du 7ème art, avec la mise en place d’un événement dédié « Shoot the Book ». Ces rencontres professionnelles créées à l’initiative de la Société Civile des Editeurs de Langues Françaises (SCELF) ont rapidement essaimé dans d’autres grands rendez-vous du 7ème art (Los Angeles, Berlin …) De même que le Salon du Livre de Paris accueille les journées de l’audiovisuel mises en place encore une fois par la Société Civile des Editeurs de Langues Françaises (SCELF) depuis 2008. On ne compte plus les chefs d’oeuvres du cinéma issus de la littérature. Encore aujourd’hui près de 20% des sorties en salles en France sont des adaptations d’oeuvres littéraires et la tendance semble se renforcer.

« Un film sur cinq est une adaptation. D’après une étude statistique réalisée par Livres Hebdo en mai 2018, sur 731 films sortis en salles en France durant une année, près de 20% étaient des adaptations. Cela confirme ce que révélait en 2014 l’étude réalisée par la Société civile des éditeurs de langue française (SCELF)»
(source: CNC)

Plus de détails ...

L’industrie du cinéma dans le Pacifique participe à ce mouvement avec de nombreux de films australiens et néozélandais issus d’adaptations et tout autant d’oeuvres littéraires australiennes et néo-zélandaise pour n’en citer que quelques uns : La Leçon de Piano (Palme d’or 93), Le Seigneur des anneaux, L’âme des guerriers et récemment, Mahana et Jojo Rabbit (Oscar 2019 de la meilleur adaptation) … ont une renommée mondiale grâce à leur adaptation à l’écran. Et à Tahiti … la passerelle entre les auteurs, éditeurs et professionnels de l’image doit aussi se mettre en place, s’organiser et générer une dynamique nouvelle au service du Pays, de sa littérature et de sa culture. En Polynésie, l’histoire a commencé très tôt, avec le cinéma muet, Murnau, Les révoltés de la bounty, Clark Gable, Marlon Brando, aujourd’hui Gauguin et Vincent Cassel, des stars et des grands noms du cinéma.

Aujourd’hui émerge, autant dans l’univers littéraire qu’audiovisuel, le besoin et l’envie des océaniens de se raconter et de se raconter eux même pour partager et porter leurs histoires. C’est pourquoi, l’Association des Editeurs de Tahiti et des îles, Association du Festival International du Film Océanien et Association Tahitienne des Professionnels de l’Audiovisuel, se rassemblent aujourd’hui autour d’un même projet : du Livre à l’écran.

Le workshop

Le worshop du livre à l’écran proposera à ses 10 participants , sélectionnés sur dossier, de participer à une formation professionnelle sur l’écriture de scénario dans le cadre d’une adaptation. Formation proposée par le scénariste showrunner, Franck Philippon.

Le workshop se déroulera de Novembre 2021 à Janvier 2022 avec 3 sessions de rencontres formation. Cette formation permettra aux participants d’acquérir les bases de l’écriture scénaristique, de découvrir les enjeux et spécificités de l’adaptation audiovisuelle et de travailler sur une sélection d’oeuvres polynésiennes sélectionnée et proposée par les éditeurs de l’AETI. Cette formation leur permettra de finaliser un scénario d’adaptation, à partir d’une des oeuvres polynésiennes proposées, d’une quinzaine de minutes. Les scénarii seront présentés durant le FIFO, à un jury qui désignera la meilleure adaptation.
Le projet retenu pourra par la suite être réalisé par l’ATPA (phase suspendue à ce jour à l’obtention du budget de production).

Calendrier et informations
Calendrier :
> du 20 septembre au 20 octobre APPEL A CANDIDATURE
> 26 octobre ANNONCE DES CANDIDATS RETENUS
> du 22 au 26 novembre 1ère SESSION DE FORMATION
> du 13 au 17 décembre 2ème SESSION DE FORMATION (visio)
> du 24 au 28 Janvier 3ème SESSION DE FORMATION
> 12 février ANNONCE DU LAURÉAT

 

En Bref :

Qui peut envoyer sa candidature ?

Les auteurs / auteurs en herbe / étudiants / professionnels de l’audiovisuel /… une expérience dans le monde de l’écriture ou de l’image est recommandée.

Comment envoyer sa candidature ?

    • une lettre de présentation et de motivation
    • une pièce d’identité
  • clôture des candidatures 20 octobre

Sélection des participants

Un comité de sélection composé d’un représentant de l’AETI, du FIFO, de l’ATPA, de la DGEN et du scénariste formateur, désignera les 10 candidats retenus pour ce workshop.

Les 10 participants se devront par la suite d’assister au 3 sessions de formation et signer une convention de participation.

L’Association des Editeurs de Tahiti et des Iles offrira à chaque participant une bibliothèque, composée des ouvrages proposés pour le Workshop.

Programme

Dans le cadre de l’atelier d’écriture sur l’adaptation, voilà les différentes étapes envisagées. Elles mêlent cours théoriques sur la dramaturgie audiovisuelle et travail concret sur chaque projet des participants.

1ère session : du 22 au 27 novembre (présentiel) de 14h à 17h
    1. Introduction à la dramaturgie : qu’est-ce qu’une histoire ?
    2. Présentation des règles opérationnelles de l’écriture audiovisuelle
      • qu’est-ce qu’une scénario ?
      • le protagoniste
      • le conflit
      • les enjeux / l’objectif / les obstacles – la structure en trois actes
      • la scène
      • les dialogues

      Les différents éléments de dramaturgie seront bien entendu abordés à travers des exemples précis et l’analyse sur écran de plusieurs films.

    3. Les enjeux spécifiques de l’adaptation audiovisuelle
      • l’analyse de l’œuvre originale
      • les éléments clés en vue d’une adaptation
      • le choix du personnage principal
      • le choix de la dramaturgie

      Là encore, les différents enjeux de l’adaptation seront analysés à partir de films adaptés d’œuvres pré-existantes.

    4. Démarrage de l’atelier les participants pitchent leur projet devant les autres. Discussion et réflexion collective afin de les aider à affiner le synopsis de leur projet.
      • identification des éléments clés de chaque projet en vue d’une adaptation audiovisuelle (format, protagoniste, enjeux, objectif, obstacles, structure)
      • En fin de dernière séance, les étudiants pitchent à nouveau leur projet, sur la base d’un synopsis retravaillé.
=> Consigne pour la prochaine étape : écrire un séquencier — structure scène-à-scène, avec les enjeux mais sans dialogue.
2ème session du 13 au 17 décembre (en visio)
  1. Rappel rapide de quelques éléments de dramaturgie
    • le protagoniste
    • le conflit
    • les enjeux / l’objectif / les obstacles – la structure en 3 actes
  2. La dynamique narrative à l’intérieur d’une scène
  3. Les dialogues
  4. Travail sur chaque séquencierSur la base des séquenciers livrés, travail en binôme avec chaque participant pour améliorer la structure narrative puis creuser personnage et enjeux.
=> Consigne pour la prochaine étape : à partir d’une v2 du séquencier rédigée lors de cette 2e étape, rédaction de la continuité dialoguée (scénario).
3ème session du 24 au 28 janvier en présentiel, de 14h à 17h

Pour info, selon la longueur des projets et le nombre de participants, un aller-retour intermédiaire (en distantiel) est envisageable début janvier. Cela permettrait d’avoir fin janvier une v2 du scénario…

  1. Rappel éventuel de quelques éléments de dramaturgie
    • la dynamique des scènes
    • les dialogues
  2. Travail sur chaque scénarioSur la base des scénarios livrés, travail en binôme avec chaque participant pour peaufiner les scripts et finaliser la dernière version. Possibilité d’allers-retours quotidiens avec les participants pour profiter de la semaine en présentiel.
=> Les participants livrent un scénario définitif en vue de la sélection du jury.

Le formateur

Après des études d’économie et de sociologie (Ecole Normale Supérieure, ENSAE et ESCP) et un rapide passage au CNC comme chargé de mission, Franck Philippon devient scénariste en 1997.

Depuis il se partage entre le cinéma, pour lequel il a écrit trois films et la télévision, où il a créé huit séries, dont La Crim’ pour France 2 (1998, 8 saisons), No Limit pour TF1 (2011, 3 saisons), ou récemment Mirage (2020), coproduction internationale en anglais (France TV Intl & ZDF) dont il a été le showrunner. Pour Canal +, il a par ailleurs co-écrit la saison 2 de Maison Close (2012). Sa dernière série, Renaissance (pour TF1 Intl), est en cours de montage. En marge de ses activités d’écriture, il a créé en 2013 avec le producteur Emmanuel Daucé le département Création de série à la Fémis, qu’il a co-dirigé pendant cinq ans. Depuis, il dirige régulièrement des formations dans diverses écoles ou institutions. Par ailleurs producteur à travers sa société Quintessence Fictions et sa filiale à Los Angeles Quintessence Productions (toutes deux au sein du groupe français Wagram), il développe et produit des séries à vocation internationale. Franck Philippon vit entre Paris, Los Angeles et le bassin d’Arcachon, où il peut s’adonner à sa seconde passion après l’écriture : le surf…

Présentation des oeuvres proposées

Au vent des îles

Éditions des mers australes

‘Ura éditions

Haere Pō

SEO

Littéramā’ohi

Formulaire d'inscription






    Pièces à joindre

    Programme Salon du Livre

    Programme FIFO